Actualités

Samsung rejette une information capitale relative à la puce Galaxy

Puce électronique

Samsung vient de démentir une information importante concernant la conception de la puce Galaxy.

Des sources industrielles ont récemment affirmé que Samsung était en train de constituer une équipe spéciale. Laquelle devait avoir la charge de développer ses propres cœurs de processeur pour la puce Galaxy. Pour rappel, il s’agit d’une puce unique que vous pourrez retrouver dans tous les appareils Galaxy de la marque. Cependant, Samsung vient d’apporter un dément à cette information.

Samsung

Samsung va développer sa propre puce Galaxy

L’année dernière, Samsung a annoncé son intention de développer son propre chipset. À l’instar des puces Tensor de Google, ces puces doivent utiliser des noyaux de processeurs existants d’ARM. Puis, des fuites ont révélé que Samsung avait l’intention de lancer ses nouvelles puces en 2025. Par ailleurs, celles-ci seraient en cours de préparation, avec la création de deux nouvelles équipes au sein de l’entreprise. Il s’agit entre autres de « AP Solution Development Team » et « Mobile Experience (MX) Division ».

Cela devait permettre au géant de la technologie de ne plus s’appuyer sur les conceptions d’ARM. Pour diriger cette équipe, Samsung aurait même engagé Rahul Tuli. Soulignons qu’il dirigeait auparavant la conception des processeurs chez AMD. Si tout se passe comme prévu, ces cœurs de processeur personnalisés seraient prêts en 2027.

Cela dit, dans une déclaration récente, Samsung a rejeté l’affirmation selon laquelle la société travaille à la conception de cœurs de processeurs personnalisés. Au lieu de cela, la société met en avant sa longue histoire en matière de développement de processeurs.

Par le passé, Samsung a essayé d’utiliser ses propres puces Exynos dans les téléphones Galaxy, généralement en dehors du marché américain. Toutefois, avec le lancement de la série Galaxy S23, la société est revenue à l’utilisation de processeurs Snapdragon dans ses modèles phares au niveau mondial. Il reste à voir si les derniers efforts de Samsung avec la puce Galaxy seront plus fructueux que les tentatives passées avec la série Exynos.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqué par *