Actualités

Samsung va bientôt produire en masse des puces de 4 nm de troisième génération

Samsung

Samsung veut se rendre plus compétitif sur le marché des puces 4 nm à travers une production en masse.

Samsung s’apprête à commencer la production en masse de puces de troisième génération de 4 nm. Cela aura lieu au cours de ce premier semestre de 2023. Ces puces sont très petites et utilisent une technologie très avancée. Il faut noter que Samsung a réussi a enfin réussi à stabiliser la production en grande quantité. Ce qui constituait l’un de ses obstacles majeurs au début du processus de production. Grâce notamment à des améliorations dans la performance, la consommation d’énergie et la surface occupée.

Puce électronique Samsung

Samsung refait son retard sur ses concurrents

Les améliorations apportées par Samsung Foundry ont permis à l’entreprise de poursuivre la production de ces puces 4 nm. Ce qui a pu attirer de grandes entreprises clientes. Ces puces 4 nm seront basées sur un processus de deuxième génération. En outre, c’est la première fois que la division spécifie le moment de la production en masse d’une version suivante de la puce 4 nm.

Les versions précédentes des puces 4 nm avaient une meilleure performance. De plus, elles avaient une consommation d’énergie plus faible et occupaient moins d’espace que la puce SF4E. Cependant, Samsung avait des difficultés à gérer la production en grande quantité de ces puces. Ce qui a conduit à la perte de son plus grand client, Qualcomm, au profit de TSMC. Récemment, Samsung a également perdu la commande importante de puces 4 nm de Tesla au profit de TSMC. C’est pourquoi l’amélioration du rendement de production de la puce de troisième génération est cruciale pour l’entreprise.

La société doit encore améliorer son rendement de production de puces pour rivaliser avec TSMC. En effet, selon des sources internes, le rendement de production de la puce 4 nm de Samsung est de 60 %. Ce qui est encore inférieur à celui de TSMC, qui est de 70 à 80 %. En outre, TSMC prévoit d’utiliser son usine de l’Arizona pour fabriquer des puces 4 nm. Il faut préciser que la production en grande quantité commencera en 2024. Pour rester compétitif, Samsung va construire une ligne de production de puces dans son usine de Taylor, au Texas.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqué par *