Actualités

Le Mobile World Congress annulé suite à l’avènement du Coronavirus

Mobile Word Congress

Ce n’est plus un secret de polichinelle, l’édition 2020 du Mobile World Congress (MWC) n’aura pas lieu cette année. En effet, La grande messe des télécoms qui devait se tenir du 24 au 27 février à Barcelone (Espagne) est annulée. Cette annulation survient pour éviter tout risque de propagation du Coronavirus (Covid-19). La GSMA, l’association organisatrice de l’événement a indiqué dans un communiqué ce mercredi 12 février que « La préoccupation mondiale relative à l’épidémie de coronavirus, les inquiétudes sur les voyages et d’autres circonstances rendent impossibles l’organisation de cet événement ». L’épidémie selon le bilan établit par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a franchi mardi, la barre des 1.000 morts en Chine. Cette décision à surpris tout le monde alors que près de 110 000 visiteurs et 2 800 entreprises venant de plus de 180 pays étaient attendus.

Les rebondissements du Mobile World Congress 2020

Des doutes pointaient déjà à l’horizon du Mobile World Congress 2020 suite au risque d'épidémie de coronavirus. En effet, le 4 février, le géant sud-coréen LG Electronics annulait sa participation au plus grand salon de l’industrie de la téléphonie mobile. Une décision surprenante mais qui fut suivie par d’autres participants de taille. Dans le courant de la semaine, une quarantaine de grands noms, dont Amazon, Facebook, Samsung et Sony déclineront également leur participation à l’événement.
Dans la foulée, c’est la multinationale finlandaise Nokia qui donnait les raisons de son retrait de l’événement « après avoir fait une évaluation complète des risques » et « pour la santé et le bien des employés ». Les raisons évoquées précédemment seront reprises le 7 février par le groupe suédois Ericsson soucieux de ne pas pouvoir « garantir la santé et la sécurité de ses employés et visiteurs ». Deux absences majeures alors que Nokia et Ericsson avaient deux des trois plus gros stands du salon. C’est un espace de 120.000 mètres carrés qui était prévu pour ces deux concepteurs.

L’autre grande contrainte de l’annulation du Mobile World Congress est l’avancée soudaine de l’épidémie de coronavirus. Près d’une trentaine de pays et autres territoires avaient déjà été contaminés. Face à cette augmentation rapide, l’Organisation mondiale de la santé peine à trouver le moyen parfait de lutter voir éradiquer cette épidémie. Face à tous ces événements, les organisateurs du Mobile World Congress ont finalement décidé de baisser pavillon.

Conséquences de l'annulation du MWC 2020

Avec l’annulation du Mobile World Congress 2020, c’est un coup de tonnerre pour le monde de la téléphonie mais surtout pour les affaires à Barcelone. En effet durant quatre jours, les chauffeurs, hôteliers et restaurateurs de ville catalane s’apprêtaient à faire le plein en bénéfice. L’événement permettait d’enregistrer les plus grosses recettes de l’année. Au niveau des entreprises du secteur des télécoms, les nouveautés concernant la 5G ne seront pas connues du grand public. En gros, ce sont selon la GSMA, près de 500 millions d’euros de retombées locales ainsi que 14.000 emplois que la maladie aura affecté. Pourtant les organisateurs avaient pris des mesures pour protéger les participants.
On peut citer par exemple l’instauration de scanners de température corporelle et de protocoles pour changer les microphones. Au niveau des visiteurs, les poignées de main sont déconseillées, tout cela alors que l’Espagne continentale n’a pas été contaminée par cette maladie qui a déjà fait près de 1.300 morts en Chine continentale.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqué par *