Comment changer d’opérateur (code RIO, procédure, frais etc)

Depuis un certain nombre d’années, les offres des opérateurs mobiles ne cessent de muter, car ceux-ci rivalisent d’ingéniosité pour rendre leurs services plus attractifs. Changer de fournisseur est donc une pratique courante, mais il est important de bien se renseigner sur le déroulement d’une telle opération avant de s’y lancer. Vous souhaitez faire appel à un nouveau prestataire pour votre forfait et cherchez à réunir plus d’informations ? Obtenez des réponses aux questions que vous vous posez ici.

Pourquoi et comment changer d’opérateur ?

Le changement d’opérateur est une action qui peut vous aider à bénéficier de prix plus attrayants. En effet, l’un des moyens utilisés par les commerçants pour attirer de nouveaux clients est la réalisation de promotions en tous genres et la baisse des coûts. Cela constitue donc une excellente motivation pour sauter le pas. Mais ce choix peut également être dicté par des problèmes avec l’entreprise à qui l’on fait appel habituellement. Une recherche de nouveauté peut, par ailleurs, amener à la prise d’une telle décision. Pour la mettre en place, il existe alors des alternatives parmi lesquelles choisir. Vous pouvez résilier votre contrat et simplement souscrire à un nouveau ou préférer la portabilité de numéro. La résiliation de forfait mobile est une procédure assez ardue qui vous fait perdre votre numéro actuel. La seconde option est donc, généralement, la plus utilisée. Celle-ci permet de conserver son numéro et de rester joignable pour ses proches. opérateurs téléphonie

Quelle est la procédure à respecter ?

Le remplacement d’opérateur mobile avec portabilité de numéro est un exercice très simple. Il faut, dans un premier temps, choisir un nouveau fournisseur de forfait mobile. Cette tâche peut s’avérer assez complexe. Le prix n’est effectivement pas le seul critère à prendre en compte. Il faut se décider entre :
  • un service avec engagement ou sans
  • les appels illimités
  • la quantité de data.
Une fois cette étape franchie, il faut composer le 3179 pour obtenir son code RIO. Il s’agit du Relevé d’identité opérateur, constitué de 12 chiffres, qui favorise la conservation de l’ancien contact et qui aide à savoir si l’on a pris un engagement avec son forfait actuel ou pas. Celui-ci est donné par téléphone et envoyé par SMS. Il ne reste alors plus qu’à faire appel à l’entreprise choisie préalablement et à lui préciser ce code. Il faut, en outre, sélectionner clairement l’option portabilité de numéro au moment de la demande. Dès lors, c’est au nouvel opérateur mobile que revient la lourde tâche de la résiliation. Cette dernière peut être assez coûteuse.

Quels sont les frais et qui les supporte ?

De nombreux facteurs interviennent dans le calcul des frais de substitution d’opérateur. Si le contrat actuel est sans engagement, aucune dépense n’est nécessaire pour dire au revoir à son fournisseur. Si, au contraire, vous avez signé pour un temps bien déterminé, le montant peut varier en fonction de cela. Ainsi, pour une période d’un an qui n’est pas encore achevée, vous devrez payer l’ensemble des mensualités restantes. Si la convention prévoit 2 ans et que la première année n’est pas close, le montant s’élève à la totalité des paiements manquants pour la clôturer. À cela, s’ajoute le quart de la somme nécessaire pour couvrir la deuxième année. Dans le cas où vous avez fait usage du forfait durant plus de 12 mois, l’argent à payer représentera le quart de ce qu’il reste pour atteindre la fin des deux années initialement fixées. cout opérateur D’un autre côté, vous pouvez souscrire à un nouvel accord sans débourser le moindre centime, même si vous avez pris un engagement. L’essentiel est que vous ayez une bonne raison pour justifier votre action. Cela peut être une défaillance du réseau, un non-respect des conditions initiales du contrat ou encore un déménagement. Cependant, si des frais s’appliquent, c’est à vous de les payer, étant donné que c’est vous qui jugez utile ce procédé. Il ne faut pas non plus oublier l’argent qu’il faudra dépenser pour un nouveau portable par exemple. Heureusement, l’achat d’un autre téléphone n’est pas inéluctable.

Combien de temps prend le changement d’opérateur ?

Le changement d’opérateur, avec l’option portabilité de numéro, peut durer entre 3 et 10 jours, à compter de la date de la requête. Si le processus s’effectue sur Internet ou par téléphone, il faut beaucoup de temps au nouveau fournisseur pour tout mettre en place. Mais, en général, 3 journées suffisent amplement. De plus, vous avez la possibilité de stipuler l’échéance à laquelle vous voulez que l’ancien contrat soit rompu. Vous pouvez par exemple attendre la fin d’une semaine ou même d’un mois avant de rendre officielle votre résiliation, si cela vous convient mieux. Vous profitez, grâce à cela, d’une grande liberté d’action.