Comment avoir internet en zone blanche ?

zone blanche
En l’espace d’une décennie, internet est omniprésent au sein des foyers dans les pays développés au point de devenir incontournable. En France, au 1er trimestre 2019, 99,4 % des logements auraient un accès à internet. 20 340 municipalités bénéficieraient ainsi du très haut débit. Or, il existe encore à ce jour des populations en zone blanche internet. Si les grandes villes sont épargnées par le problème, il n’en est pas de même pour les zones rurales confrontées à une véritable « fracture numérique ».

Que signifie exactement le terme zone blanche ?

Dans le domaine de la télécommunication, une zone blanche désigne une zone géographique non desservie par un réseau de communication électronique. Dans la majorité des cas, il s’agit de zones rurales à faible densité de population. Généralement, l’éloignement géographique est la principale cause. Partant de cette définition, recevoir internet en zone blanche est donc impossible en théorie. Ce qui est inconcevable, tant internet est devenu un facteur de développement social, utile pour le travail, les études et bien d’autres raisons.

Néanmoins, il est important de faire la différence entre zone blanche de téléphonie mobile et zone blanche internet. La première s’applique pour désigner une absence de couverture réseau pour les téléphones mobiles par les opérateurs de réseau mobile. La seconde fait référence à une absence de réseau haut débit fixe pour l’ensemble des opérateurs téléphoniques et internet. Ils n’y déploient pas d’antenne-relais pour cause de rentabilité insuffisante ou nulle.

Quelle est la situation des zones blanches internet ?

Le déploiement des réseaux dans l’Hexagone est inégal entre les zones densément peuplées et les secteurs ruraux faiblement peuplés ou zones blanches. Fort heureusement, avoir internet en zone blanche reste possible grâce à des solutions alternatives. Une étude menée par une association de consommateurs fait état de 6,8 millions de personnes privées d’un accès de qualité minimale, tandis que 12,8 millions de personnes sont privées de bon haut débit.

L’ARCEP, ou Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes, a déjà mis en ligne une carte navigable qui permet de suivre à l’échelle des communes l’évolution du déploiement de la fibre optique jusqu’à l’abonné final. Un rapport publié fin 2015 a avancé que 268 communes ne permettent pas de recevoir internet en zone blanche. De même, 2 200 communes ne sont couvertes que par le réseau 2G. Avant de déménager, il vaut mieux effectuer un test d’éligibilité.

avoir internet en zone blanche

Comment avoir une connexion internet en zone blanche ?

Si vous voulez savoir comment avoir internet en zone blanche, voici quelques solutions susceptibles de vous aider. La première est de tourner vers un opérateur internet par satellite. Ce qui implique la pose d’une parabole. Vous pouvez réaliser au préalable un test d’éligibilité pour avoir la garantie que cette solution internet en zone blanche répond à vos besoins. Parfois, elle atteint les performances de l’ADSL. Par contre, les débits sont inférieurs à ceux de la fibre optique.

Une autre possibilité pour avoir internet en zone blanche est d’opter pour les solutions qui utilisent les ondes hertziennes. Le Wifi transmet la connexion sous forme d’ondes radio et vous permet de vous passer des infrastructures filaires. Cependant, ses performances ne sont pas extrêmement élevées même si les débits peuvent atteindre 20 Mbits/s dans des conditions optimales. Reposant sur le même principe, Wimax offre un rayon d’action beaucoup plus étendu.

Existe-t-il d’autres alternatives pour avoir un accès à internet ?

Si vous vous demandez encore comment avoir internet en zone blanche, voici d’autres alternatives possibles pour bénéficier d’un accès de qualité suffisante. Vous pouvez opter pour le haut débit par CPL ou courant porteur en ligne. Cette technique consiste à utiliser les lignes électriques d’EDF pour échanger des données numériques et obtenir des débits proches de l’ADSL. Elle vous permet de créer un réseau local chez vous, mais peu de communes y recourent.

Enfin, une dernière solution internet en zone blanche est d’utiliser une clé (3G/4G) ou une 4G box. En effet, vous tourner vers le réseau mobile peut être un choix pertinent. L’ARCEP a publié des cartes qui simulent la couverture réseau de chaque opérateur mobile. De ce fait, avant de vous lancer, prenez le temps de comparer pour profiter des meilleures performances possibles.